Précédente Accueil Suivante

 

 

 

 

 

Forge à la Catalane

 

La forge à la Catalane de Mijanes est située au lieu dit "la Forge" près de la rivière de la bruyante et proche d'un terrain " la Mouline " ou fonctionnait dès le Moyen - âge un moulin de fer (forges à bras, forges de village ).

Elle est mentionnée pour la première fois en 1714 ou le Marquis d'Usson est autorisé par le roi Louis XIV (05/09/1638 -01/09/1715 ) à construire une forge à la Catalane. La forge de Mijanes est construite sur une rivière dont le débit est suffisamment important pour faire fonctionner par la force hydraulique et motrice, la soufflerie de la trompe ainsi que la roue à palette de l'arbre moteur. Étant située en amont du village l'eau qui servait au bon fonctionnement de cette structure était contingentée car elle permettait également à faire tourner les moulins à farine ainsi qu'une scierie. Le minerai de fer venait de Rancié, et peut-être de Boutadiol (mine de fer de Boutadiol )et était transporté par des voituriers avec des mulets. La méthode consiste à extraire le fer du minerai par réduction par le carbone, fourni par le charbon de bois. On place dans le fourneau une couche de minerai, une couche de charbon.et cette combustion activée par de l'air soufflé peu atteindre 900°c. Pour faire du charbon on réalise des meules de 10 à 15 et 20 stères suivant le lieu d'approvisionnement. Un stère de bois de hêtre donne environ 0.300 m3 de charbon d'une masse de 75 kg environ. Huit ouvriers étaient nécessaires pour le fonctionnement de la forge, 4 maîtres et 4 valets. Au foyer le premier maître chef était chargé de l'organisation générale, et l'entretien du creuset ainsi que sa construction, du chargement et de la surveillance des opérations. Au maillé (le maître forgeur ) la direction du mail des rouets et des roues.